peche entre amis
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  MaréeMarée  MétéoMétéo  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» nouvelle zélande
Sam Mai 20, 2017 12:47 am par Wiloch56

» Pourquoi la BREIZH56 TEAM ?????
Jeu Mai 04, 2017 2:10 pm par erwan56bzh

» Open des Glénan 2017
Jeu Mai 04, 2017 9:16 am par Wiloch56

» Banquette avec coffre NARVAL
Mar Avr 25, 2017 7:55 am par stelep

» bateau yoh
Dim Avr 02, 2017 8:22 pm par Bulles 56

» Comment remorquer un bateau en panne
Sam Mar 25, 2017 12:27 pm par tommy56250

» Propositions de l'EFTTA
Ven Mar 24, 2017 9:44 pm par md1

» Berlingo pour chasseur ou pêcheur
Jeu Mar 16, 2017 7:53 pm par Bulles 56

» Porte canne inox
Lun Fév 20, 2017 6:26 pm par raskal

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Wiloch56
 
uluberlu56
 
ptilud56
 
stelep
 
raskal
 
Régis56
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

steph56

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 66 le Sam Nov 23, 2013 11:49 am

Partagez | 
 

 Une canne montée pas à pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
goulven
Breizh56 Team
avatar

Messages : 3758
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 41
Localisation : logeo

MessageSujet: Une canne montée pas à pas   Dim Sep 09, 2012 6:07 pm

ça se passe là :

http://www.rodhouse.fr/forum/viewtopic.php?f=9&t=1868

ou là :

Je vais vous présenter tout en photo le montage de ma SWS 65 MH, que j'ai monté pour pêcher le lieu en verticale sur épaves aux jigs de 150/200 grammes en tresse 16 ou 18 et fluoro de 45/50.




Petit aparté, au niveau des méthodes employées et des techniques, je ne prétends pas dire que c'est comme ça qu'il faut faire, mais que c'est comme ça que je fais, ce qui est différent, il y a 36 manières valables de construire des maisons, et il y en a surement autant pour construire des cannes.

L'idée est de pouvoir brider des poissons de 8 kilos en ne leur rendant pas un mètre de fil, je cherchais donc un blank costaud, généreux en matière, et surtout tolérant à la flexion, endurant présentant un mélange de force et et de souplesse avec une pointe ronde et une réserve de puissance maximale, l'idée n'est pas de disposer d'une antenne, mais d'un blank rustique sans être une enclume.

je me suis donc tourné vers ce blank :

http://www.rodhouse.fr/product.php?id_product=1227

qui semble disposer de toutes les qualités requises, carbone rustique, fibre de verre, gros butt, blank assez court, scion costaud, le tout pour un poids raisonnable.

1/Détermination de l'épine

L'épine ou le "nerf" n'est pas une ligne fixe, constante, les feuilles se chevauchent et le pattern de la découpe du pré imprégné fait que l'épine d'un blank est la résultante de forces qui peuvent se contrarier, mais ou un sens de travail domine pour une longueur donné, mon blank fait 1.98m et je vais très facilement trouver l'épine, si mon blank avait fait 30 cm de plus l'épine aurait probablement été située ailleurs.

je pose le cul du blank sur une surface propre et lisse, et je tiens le scion de la main, légèrement plus haut, de manière à ce que le cul puisse rouler sous son propre poids.

dans 99% des cas, et cela semble logique, la partie forte et lourde se place orientée vers le sol, la partie plus légère se place vers le haut.

je mets ensuite le blank en flexion qui va encore un peu bouger sur cette flexion, quand le blank plie sous un poids on peut imaginer qu'il dessine un arc de cercle, les anneaux seront donc logiquement placés à l'intérieur du cercle, respectant le sens naturel de flexion dans lequel le blank, sur sa longueur, veut travailler.

je repère à l'aide d'un crayon blank ou de n'importe quel crayon de couleur gras l'intérieur de cet arc de cercle en y traçant une ligne continue, c'est du côté de cette ligne que je je ligaturerai ensuite mes anneaux.





2/ Préparation de la poignée.

J'ai envie de donner un côté javelot, fusée étagée, missile, à cette canne qui va devoir aller si tout se passe bien dérouiller de gros pesked sur des épaves par plus de 50 mètres de fond, j'ai donc pris le parti de construire une poignée lourde, massive, ou je vais essayer de répartir le maximum de poids à l'arrière du Porte Moulinet (PM) afin d'obtenir le meilleur équilibre ...je suis habituellement très septique quand à la notion d'équilibre sur des cannes de 120 grammes utilisées la plupart du temps à 45°, mais pour le coup cette canne sera logiquement relativement lourde du fait des contraintes qu'elle va subir, et puisqu'il s'agit d'une verticalière, la notion d'équilibre prend un peu plus de sens.

j'ai choisi une poignée à motifs XCUT :

http://www.rodhouse.fr/product.php?id_product=669

une poignée liège abimée que je ne pouvais pas vendre :

http://www.rodhouse.fr/product.php?id_product=786

et un porte moulinet Fuji DPSM 18 black :

http://www.rodhouse.fr/product.php?id_product=271



je coupe au cutter en essayant d' être le plus droit possible



puis j'obtiens une surface droite et propre en ponçant sur du papier de verre fin, à plat



je vérifie coupe après coupe que les raccords soient parfaits :



je prépare ensuite le collage du shim 18 dans le PM taille 18, le shim permet un gain de poids, on peut aussi coller le PM en faisant des tours de scotch de peintre tous les 1 cm et en bourrant de colle époxy, mais je préfère la technique des shims ou arbors, à noter que pour éviter les nettoyages fastidieux, je protège avec du scotch de peintre toutes les surfaces susceptibles de recevoir de la colle.



j'enduis ensuite généreusement mon Arbor d'un mélange de colle epoxy 50/50



et j'introduis ensuite le Shim dans le PM lentement et en le tournant pour être certain qu'il y ait de la colle partout, j'ai badigeonné aussi l'autre extrémité du PM en y mettant de la colle, afin que la poussée du Shim n'expulse pas la colle.




je gratte ensuite mon blank au papier de verre fin, l'idée n'est pas de faire de grosses traces mais une surface comme poncée sur laquelle une goutte d'eau se diffuserait :



Viens ensuite l'étape du reamage, c'est à dire le fait d'agrandir le diamètre intérieur des EVA ou des lièges au diamètre du blank, à l'aide d'un fusil conique recouvert d'abrasif.
Je repère pour celà l'endroit sur le blank ou seront placées mes EVA (j'ai donc pris des EVA d'un diamètre inférieur à celui du blank, car s'il est possible de désépaissir il est possible mais moins pratique de caler).



je repère a peu près la section du reamer correspondant au blank




et par ici les bonne patates, je reame jusqu'a ce ma pièce rentre toute seule mais en forçant sur le blank, comme ... non rien.



on voit sur la pièce EVA un repère, afin de ne pas me planter dans mes pièces je repere H pour haut et B pour bas, et je les numérote.



je répète ensuite le même processus pour les autres pièces, je présente contre le blank, je prends un repère au pied à coulisse, je reame, etc ....






jusqu’à ce que mon rear grip (derrière le PM) soir prêt à coller :



j'ai pris soin de griffer aussi les bagues métal au papier de verre pour augmenter l'adhérence au collage :



une fois que le collage du shim dans le PM est prêt, je le reame aussi comme s'il s'agissait d'une pièce d'EVA ou d'un liège, et je prépare une petite mortaise au cutter pour venir recevoir la bague TRS18 :



griffée elle aussi :



j'enduis ensuite la partie du blank qui va recevoir ma première mousse EVA de colle epoxy dosée à 50/50 :



et par ici les bonnes patates, je commence à coller, à noter que je n'ai pas encore mis le butt, pour d'obscures raisons je ne le mets qu'en dernier.



je crée ensuite avec du scotch de peintre une assise pour mes bagues TRC :





et je reprends le processus, collage, protection des extérieurs des éléments à encoller ...









ça commence à prendre forme :



je décide ensuite de rajouter devant la poignée de combat une bague à tenon, j’appuie pour cela la bague contre l'EVA, ce qui laisse une marque, je découpe ensuite au cutter cette marque, et je colle la bague.




3/ Positionnement et choix des anneaux.

La méthode la plus simple pour positionner des anneaux est de suivre une spécification Fuji, elles sont disponible sur rodhouse ici : http://www.rodhouse.fr/cms.php?id_cms=12 et ici : http://www.rodhouse.fr/forum/viewtopic.php?f=7&t=1611 ça marche bien, ça fait des cannes qui fonctionnent, on s'inspire des espacements, on réduit la taille des anneaux de scion pour faire une canne L, on l'augmente un peu pour faire une canne Heavy, et roule.

Après quelques cannes montées, une fois compris le rôle des anneaux, de leur forme, de leur taille, de leur emplacement, on peut commencer à s'en affranchir un peu et à établir très facilement ses propres spécifications, ça demande d'avoir quelques anneaux en plus devant soi pour en en rajouter, en enlever, en mettre de plus gros ou de plus petits, personne ne pourra vous faire une spécification individuelle, si vous en voulez une il vous faudra bidouiller, tester, comprendre, expérimenter, sinon je le répète, les tables Fuji fonctionnent très bien, des gens dont c'est le métier ce sont un peu penchés dessus avant.

Dans mon cahier des charges, je voulais une canne puissante, flexible, pas forcément tactile.

j'ai choisi de la monter avec peu d'anneaux 6 au lieu de 7, quand les spés traditionnelles recommande généralement un anneau de plus que le nombre de pieds du blank (8 anneaux plus scion pour une 7pieds, 9 anneaux plus scion pour une 8 pieds, etc), pourquoi , car je savais vouloir deux ou trois bipattes au départ, que ces anneaux nécessitent des ligatures plus longues et peuvent influer sur l'action du blank, j'ai donc compensé l'action de mes 3 bipattes ... par un anneau de moins.

Derrière mes bipattes, côté scion, j'ai choisi de mettre 3 anneaux KB 4.5, dotés d'une forte patte anti arrachement, ils rempliront mieux leur rôle à cet endroit que des KT dont la patte est standard, et maximiseront si possible la sensibilité de la canne : je compense dont le choix assumé que j'ai fait d'un carbone rustique et tolérant à la flexion, par un montage à même d'optimiser le potentiel du blank.

Je reviens encore une fois sur le fait qu'une canne est toujours un compromis, l'anneau qui fait tout et qui tient la porte avec le sourire n'existe pas, pas plus que le blank à tout faire qui attire les poissons et qui fait la vaisselle.

j'ai donc ici de petits KB en pointe de petite section qui transmettront les touches et le fond, dotés d'une patte longue car ils vont être soumis à rude épreuve, et des bipattes côté butt dont le boulot va être de répartir la charge sur de grosses flexions.

voilà ce que donne la patte d'un KB :



en comparaison d'un KT :



je trace sur le blank au crayon blanc ce qu'est une répartition prgressive standard : 11/12/13/14/17/24, et je commence mes tests de statique, en entourant les pattes des anneaux de scotch de peintre (l'ami du rodbuilder)

apres quelques modifs la répartition me convient, le boulot consistera ici surtout à choisir la taille des anneaux, je voulais un gros anneau de départ, la canne ne devra pas lancer, mais le fil devra être libre au largage en verticale, à noter que je n'ai pas prévu que le nœud de raccord passe dans les anneaux, il sera toujours extérieur.




4/Ligatures

Mes trois premiers bipattes seront posés sur une sous ligature, dont le rôle sera d’empêcher que la patte de l'anneau ne vienne blesser le blank.

je présente pour celà mes anneaux sur le blank, je fais un repère, et je ligature la partie concernée :



pour celà je fais une boucle autour du blank, et je viens enroulé le brin de la bobine autour du du brin libre, c'est le brin de la bobine, qui au bout de quelques tours, va serrer et auto coincer le brin libre, assurant la tenue de la ligature, pas de noeud, pas de colle, juste un fil qui coince un autre fil.






après quelques millimètres je coupe le fil du brin libre, et ma ligature passe dessus.



quand vient le moment de la terminer, je coince une boucle de fil sous le brin lié à la bobine



je passe dessus pour quelques tours, je bloque la ligature avec un doigt en appuyant dessus, je coupe le brin de la bobine que je passe dans la boucle, je tire sur les brins de la boucle, qui entrainent le fil de la ligature et le coincent sous les derniers tours, je coupe ensuite l'excès de fil et brûle les micro filaments qui peuvent dépasser d'un rapide coup de briquet





mes photos étant objectivement miteuses, je vous renvoie à l'excellent tuto de Guillaume sur les ligatures :

http://www.rodhouse.fr/forum/viewtopic.php?f=8&t=37

ainsi qu'a celui d'ANR :

http://www.rodhouse.fr/forum/viewtopic.php?f=8&t=1424

Dans le cas d'une sous ligature, il faut ensuite "glacer" la sous ligature, c'est à dire la figer, deux méthodes pour celà, au préservateur de couleur, ce que j'ai fait pour cette canne, ou avec une micro couche de vernis, l'idée est de faire une surface propre et lisse pour venir ensuite monter dessus avec le fil de la vraie ligature.


même processus pour les ligatures des petits anneaux, que je fais avec un liséré simple situé au milieu de la ligature :



la méthode la plus facile pour que le fil monte tout seul sur la patte est de mettre un petit coup de lime du bas de la patte de l'anneau(côté blank) vers le haut (extérieur blank) de manière à créer un très léger morfil qui va retenir le fil.





même boulot pour les mono :



pour la tension du fil, d'une manière générale il vaut toujours mieux ligaturer moins fort que trop fort, l'anneau doit pouvoir bouger à la main pour l'alignement final


5/ Alignement des anneaux

je vous recommande de travailler anneaux vers le bas, même si dans mon cas, avec un gros blank et de petits anneaux, je vas devoir travailler canne vers le haut pour les petits anneaux.

Ma méthode est de placer un moulinet dans le PM, de tenir la canne devant moi devant un mur blanc comme si le talon était dans un baudrier, et d'aligner le moulinet avec les anneaux, à l'œil, vous allez comprendre, celui qui arrive à expliquer ça avec des mots simples a gagné toute mon estime :

là ça ne va pas, on voit que le PM est dans l'axe mais pas le premier anneau :



là on voit que le premier est top moumoutte, mais pas le deuxième, mais du coup vous avez compris le coup ... on continue la manip' ...

Very Happy



jusqu'à ce que ça ressemble à quelque chose, ne pas hésiter à laisser reposer l’œil 10 minutes avant de reprendre, quand il en marre il vous raconte ce qu'il a envie de voir.




on voit la trace de crayon blanc qui marquait le creux du blank, les anneaux sont bien placés là ou il le faut.




6/ le vernissage

c'est l'étape honnie de tous les rodbuilders, mais en respectant certains trucs ça se passe bien, j'avoue que maintenant j'y trouve même un certain plaisir

8-)

je vous invite déjà à lire ce sujet :

http://www.rodhouse.fr/forum/viewtopic.php?f=8&t=582

les grands trucs c'est :

-préparer beaucoup de vernis, en préparant au moins 2cc de chaque composant (résine et durcisseur), vous minimisez l'impact d'un mauvais dosage
-mettre les flacons de vernis 20 minutes dans ses poches ou dans celles de sa chérie avant de travailler, le vernis sera à la bonne température
-bien mélanger le vernis, pendant 3 minutes, sans décoller son bâtonnet mixeur, pour ne pas intégrer trop de bulles au mélange
-travailler dans le sens du blank, dans le sens de la longueur
-mettre beaucoup de vernis, la cause des creux et des des bosses c'est de ne pas en mettre assez de peur de faire... des creux et des bosses, ce qui crée un vernis difficile à tirer.

le mélange :




puis application au pinceau, séchage sur le tour pendant environ 6 heures, attendre encore 6 heures pour que ça soit sec au toucher, puis deux ou trois jours pour que l'epoxy ait pleinement pris.

je vous conseille très fortement l'utilisation d'une lampe à alcool utilisée avec précaution (pas sur le blank sinon crack boum hue) pour éliminer les bulles rebelles qui peuvent se former jusque plusieurs dizaines de minutes après application du vernis.

la belle (?) :





la suite sur les épaves ....

vous pouvez reproduire ce tuto comme bon vous semble, merci cependant de le reprendre dans son intégralité et en citant la source : http://www.rodhouse.fr

Goulven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rodhouse.fr
stelep
Breizh56 Team
avatar

Messages : 2654
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 51
Localisation : theix

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Dim Sep 09, 2012 7:09 pm

t'es beau en photo et ta la même metabo que moi lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mik56

avatar

Messages : 3195
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 45
Localisation : hennebont

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Dim Sep 09, 2012 9:03 pm

purée!! c'est beau et tellement bien expliqué!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikk3
Breizh56 Team
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 41
Localisation : locqueltas

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Dim Sep 09, 2012 9:12 pm

joli taf mr goulven cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Lun Sep 10, 2012 10:59 am

Bravo professeur goulven, au moins la c'est clair net et précis. Moi j'aime bien les rentrées comme ça avec des leçons pareil Razz Razz cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Lun Sep 10, 2012 11:18 am

piouuu ! sacré boulot et très beau tuto !
Revenir en haut Aller en bas
Eric le Rouche
Breizh56 Team
avatar

Messages : 2081
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 42
Localisation : Sarzeau

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Lun Sep 10, 2012 1:09 pm

Là je dis Môssieur Goulven.

Chapeau bas, joli boulot. Si j'étais moins une grosse feignasse, je me lancerais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Lun Sep 10, 2012 6:07 pm

Eric le Rouche a écrit:
Là je dis Môssieur Goulven.

Chapeau bas, joli boulot. Si j'étais moins une grosse feignasse, je me lancerais bien.


Ne fais pas ça, tu vas devenir accroc Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eric le Rouche
Breizh56 Team
avatar

Messages : 2081
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 42
Localisation : Sarzeau

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Lun Sep 10, 2012 7:17 pm

Fred85/56 a écrit:
Eric le Rouche a écrit:
Là je dis Môssieur Goulven.

Chapeau bas, joli boulot. Si j'étais moins une grosse feignasse, je me lancerais bien.


Ne fais pas ça, tu vas devenir accroc Wink

Bah, chuis détendu sur le sujet : tant que j'aurai pas ma nouvelle maison avec le GRAND garage qui me permettra enfin de retrouver un atelier digne de ce nom, j'aurai pas la place. Et comme les travaux ont pas commencé...

Détendu j'te dis ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: CANNE HOME MADE   Mar Mar 12, 2013 9:20 pm

SUPER LE POST DE goulven, merci a toi de passer du temps par les vidéos pour nous montrer ton art
Revenir en haut Aller en bas
goulven
Breizh56 Team
avatar

Messages : 3758
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 41
Localisation : logeo

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mar Mar 12, 2013 9:22 pm

:smiley révérence:

ça fait plaisir ça tiens

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rodhouse.fr
uluberlu56

avatar

Messages : 1395
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 42
Localisation : séné

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 8:42 am

excellent tuto goulven, comme d'habitude et bravo pour la réalisation....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: super tuto   Mer Mar 13, 2013 11:15 am

super tuto, bien expliqué
bravo goulven,

le montage de canne est ouvert a tous, avec des tutos pareils,
etant pro, ce qui est le plus compliqué dans le montage d'une canne c'est la recherche de l'épine et l'emplacement des anneaux, le reste si vous avez le matériel pour , cela le fait

il faut savoir que des fabricant de blanks indique ou placer les anneaux ce qui allège le travail de recherche.....

Pour les ligatures parfaites, il faut que le fil soit en constante tension,
pour un lissage du vernis il faut que votre moteur tourne a une vitesse optimum 4/5 tours par minutes
pour retirer les bulles d'air, il faut chauffer le vernis
a++






Revenir en haut Aller en bas
ptilud56
Breizh56 Team
avatar

Messages : 861
Date d'inscription : 30/06/2010
Age : 37
Localisation : pluneret

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 12:04 pm

Moi j'trouve ça trop nul de réactiver ce post... alien ça y est, j'ai envie de me remonter une canne...

pourtant le sevrage se passait pas mal, 6 mois que j'avais pas toucher à mon vernis.... pendu pendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zambo
Breizh56 Team
avatar

Messages : 2194
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 46
Localisation : Vannes/Port Navalo

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 12:10 pm

Salut Ryder
Dans ton post de présentation tu fait mention d'une technique de ligature différente de celle de Goulven.
Peux tu nous en dire un peu plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptilud56
Breizh56 Team
avatar

Messages : 861
Date d'inscription : 30/06/2010
Age : 37
Localisation : pluneret

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 12:13 pm

Il utilise ses poils de zboub, tension garantie !! Suspect ok je sors encore lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zambo
Breizh56 Team
avatar

Messages : 2194
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 46
Localisation : Vannes/Port Navalo

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 12:15 pm

STÔA LE ZBOUB clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptilud56
Breizh56 Team
avatar

Messages : 861
Date d'inscription : 30/06/2010
Age : 37
Localisation : pluneret

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 12:16 pm

OK mérité pan dans ta tete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: canne   Mer Mar 13, 2013 3:05 pm


--------------------------------------------------------------------------------

Salut Ryder
Dans ton post de présentation tu fait mention d'une technique de ligature différente de celle de Goulven.
Peux tu nous en dire un peu plus


salut, en fait je me suis mal exprimé, la technique de ligature est la même bien sure, c'est la technique de vernissage que j'utilise qui est différente, en fait goulven utilise du vernis epoxy light je suppose, c'est la méthode traditionnelle on va dire sauf que cela a aussi des inconvénients, je m'explique 2 inconvénients : le cout du petit flacon qui n'est pas négligeable lorsque tu montes des cannes en séries et l'autre inconvénient qui sera visible dans le temps c'est que l'epoxy a tendance a jaunir,
j'utilise un vernis spécial qui me permet d'avoir un meilleur résultat que l'epoxy, moins épais, plus brillant, et ne change pas de couleur dans le temps,

voilà je parles surtout pour le montage de cannes à mouche (même si le procédé est le même que sur les cannes spinning), j'utilise pas le vernis epoxy pour tout simplement une question de coût principalement ,
etant pro, pour pouvoir vendre à prix correct des cannes à mouche en tout longueur et tout numéro de soie, j'essaye de diminuer les couts sur tous les composants tout en gardant comme base que la canne doit avoir un super blank, des anneaux qui tiennent la route et une poignée liège de qualité,

pour le blank, goulven pourra t'en parler mieux que moi, ou pourra dire si il est d'accord avec moi ou pas, moi j'ai 2 critères de choix (je parle canne à mouche) les fabricants de blanks peu nombreux soit ils utilise différente formulation pour le blank IM 6 , IMX, graphite etc.... en fait pour cacher le tonnage , plus le tonnage sera important plus le prix le sera aussi
et le pas entre 2 feuilles de carbone (on le voit lorsque le carbone n'est pas peint) plus le pas est petit plus la canne est puissante

voili voilou



Revenir en haut Aller en bas
goulven
Breizh56 Team
avatar

Messages : 3758
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 41
Localisation : logeo

MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   Mer Mar 13, 2013 4:42 pm

Citation :
vernis epoxy light

moi j'utilise du high build, sans solvants.

pour le jaunissement il est par cotnre recommandé d'utiliser du vernis avec un filtre anti UV, et pas du standard, c'est la seule ruse chimiquement éprouvée contre le jaunissement qui est du aux UV (et qui ne fait que retarder, en fait), et se méfier de la ruse classique des marchand de chimie qui consiste à intégrer à la partie résine des couleurs transparentes dites froides (bleu, vert) afin de contrer artificiellement les effets du jaunissement, car pour le coup l'impact sur les couleurs peut être réel.

du coup avec ce vernis anti UV + du fil traité NCP j'arrive à avoir un truc qui tient a peu près dans le temps, et mes cannes sont dehors jour et nuit de début avril à décembre, naturellement rincées par l'eau douce que nous apporte en quantité le petit jésus.

on m'envoie des vernis à tester, des trucs magiques utilisés en aerospatiale par airbus, la nasa et les dieux de l'olympe, et au final je travaille toujours tres bien avec un flexcoat HB anti uv, attention, je ne dis pas que c'est comme ça qu'il faut faire, mais comme ça que je fais, et pas mal de grosses marques US aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rodhouse.fr
Invité
Invité



MessageSujet: vernis    Mer Mar 13, 2013 8:19 pm

j'utilise aussi un vernis anti uv, j'ai fait moins de test que Goulven, après quelques essais non concluant avec d'autres vernis, je suis tombé sur ce vernis par hasard en faisant des tests avec Mes leurres home made, j'ai essayer sur les ligatures et l'effet fut super concluant, du coup j'ai à la maison 5 litres de ce vernis avec cela je tiens assez longtemps
mais je rassure ceux qui utilise du vernis flexcoat, il est très bien, moi simplement ce qui me fait LEVER LES CHEVEUX c'est sa contenance..... cela fait fait chère au litre.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une canne montée pas à pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une canne montée pas à pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une canne montée pas à pas
» tresse 15 lbs sur canne 12 lbs
» Figurines alternative pour des écuyers montés ??
» Seigneurie issue de mérite de Montéléger (Montmeyran)
» sergent monté d'alméric

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breizh 56 Team : Le Forum :: Le Matos :: Les Cannes-
Sauter vers: